Tromperie, fausseté et illusion

Si vous vous en souvenez, il n’y a pas si longtemps, nous avons beaucoup parlé sur le fait d’être «Fake», c’est-à-dire, simuler être quelqu’un que vous n’êtes pas, montrer une image, qui ne correspond pas à la réalité que vous vivez. Beaucoup utilisent les réseaux sociaux pour montrer cette fausse image, cette fausse personne, très éloignée de la vérité. Cette pratique est très préjudiciable, pour la fille qui le fait, car lorsqu’elle éteind ce dispositif, qui lui donnait accès aux réseaux sociaux, elle fait face à sa réalité, regarde en elle-même et trouve un grand vide dans son intérieur, car tout n’est que tromperie, fausseté et illusion.

Cependant, dans cette mode du « fake », il y a un danger encore plus grand: celui de faire semblant d’être une fille de foi, de Dieu, qui va à l’église, assiste à des réunions, fait semblant de prier, qui est là volontairement, fait semblant d’avoir un bon comportement, lorsqu’en réalité, elle n’attend que la fin de la réunion pour redevenir celle qu’elle est vraiment. La Bible nous parle sur une foi sincère, non feinte:
« Le but du commandement, c’est une charité (amour) venant d’un coeur pur, d’une bonne conscience, et d’une foi sincère. Quelques-uns, s’étant détournés de ces choses… » (1 Timothée 1:5-6)

Dieu vous aime, c’est pourquoi, Il essaye de vous instruire de nombreuses manières, mais pour qu’Il Se manifeste dans votre vie, Il a besoin de voir en vous un coeur pur, sans fakes nouvelles, sans mensonges et illusions, Il a besoin de voir en vous une bonne conscience, c’est à dire, que seule la vérité procède de vous et une foi réelle et sincère, non de faux semblant, vécue seulement, lorsque vous être à l’église.

Si vous reconnaissez que vous êtes ainsi, que vous vivez d’apparence, que vous faites semblant d’être une personne à la maison, une autre à l’église et encore une autre à l’école, mais vous voulez cesser d’être cette personne fake pour être vraie, allez voir votre Sis, cherchez de l’aide et Dieu vous affranchira de ces mensonges et de ces déceptions, et vous serez libres.

Que Dieu vous bénisse toutes.