Je suis mariée avec un homme de Dieu 

« Je ne comprenais pas pourquoi il me méprisait autant, il sortait tous les samedis soirs, parfois il ne dormait même pas à la maison. Je l’entendais parler au téléphone avec d’autres femmes et cela me faisait énormément souffrir. Il niait le fait qu’il me trompait, mais je voyais des messages et des photos des femmes avec qui il parlait sur son téléphone. J’étais très nerveuse et mon fils faisait beaucoup de bêtises à l’école parce qu’il voyait que cela n’allait pas entre son père et moi. Je lui criais énormément dessus, car j’avais l’impression qu’il m’énervait tout le temps, j’étais vraiment terrible avec lui au point de le frapper.

En plus de cela, je faisais souvent des crises d’asthme qui m’obligeaient à aller à l’hôpital. À chaque fois, j’avais l’impression que j’allais mourir car je n’arrivais vraiment pas à respirer, je me disais que cela ne ferait ni chaud ni froid à mon mari.” raconte-t-elle. À cause de cette accumulation de souffrance, Gladys a même demandé à Dieu de la tuer.

“L’atmosphère à la maison était devenue insupportable, nous n’étions plus d’accord sur rien. Je m’efforçais de cacher cela à mon fils et à ma famille, mais je souffrais énormément alors j’ai décidé de repartir vivre chez mes parents. Mon mari et moi avons divorcé, lorsqu’il venait pour voir notre fils, je partais vite pour qu’il ne puisse pas le voir.” explique-t-elle. 

Mais aujourd’hui, tout cela fait partie de son passé. En arrivant au Centre d’Accueil, elle a appris à mettre en pratique la foi, elle a suivi les propos et les Chaînes de Prière, ce qui a pu lui permettre de mettre un terme au mensonge, à la colère, à la nervosité et au poids que son passé avait sur elle. Elle a aussi été guérie de l’asthme.

“Je suis une jeune femme heureuse et épanouie, j’ai réussi à pardonner à mon ex-mari, ma relation avec mon fils est complètement différente. Nous sommes complices et il travaille très bien à l’école. Aujourd’hui, je suis mariée avec un homme de Dieu qui me respecte, me valorise et me rend incroyablement heureuse, mon mariage est une bénédiction. Mis à part Dieu, personne n’aurait pu transformer ma vie ainsi.” affirme-t-elle.

Mme. Gladys Monteiro Ferreira 

Laissez votre commentaire

Ou remplissez le formulaire ci-dessous .

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée . Les champs obligatoire sont indiqués *

2 Commentaires

LAGO EVAN DÉSIRÉ Répondre 4 janvier, 2018 à 17:12

C’est bien que Dieu soit la clé d’union entre l’homme et la femme

Quiquine Répondre 4 janvier, 2018 à 17:27

Je rend gloire à Dieu pour ce deuxième mari. C est Dieu qui l a choisi