Message

Cela semblait impossible de changer

Entre 13 et 14 ans, j’ai rejoint le monde du crime et, j’ai eu ainsi beaucoup d’ennuis. J’ai été emprisonné à l’âge de 17 ans et durant ce temps, je me trompais avec la sensation de puissance. J’avais plusieurs fusils, j’étais devenu un homme de confiance des gestionnaires de la communauté et l’œil humain, j’étais heureux.

Mais, en réalité, il y avait en moi un vide que j’essayais de remplir par des fêtes, des armes, des motos, les drogues dans le monde du crime…

Ma mère souffrait beaucoup à cause de moi. Je vivais en danger, au point qu’elle a appris que j’étais mort.

Dieu m’a préservé dans une certaine situation où les policiers m’entouraient au cours d’une opération et j’ai presque été touché par une balle. Ils arrivaient à la communauté avec des albums de photos et que nous recherchaient. J’ai donc vécu une vie d’échec.

Un autre moment, qui m’a marqué négativement, fut lorsqu’un ami a reçu une balle à la jambe et j’ai dû le porter jusqu’à sa famille, en plein milieu de l’opération.

J’essayais de me remplir avec tout cette ostentation, mais j’étais frustré. Les conséquences de cette vie ne semblaient pas plus grandes que le plaisir momentané que nous avions.

Je suis entré dans ce monde par influence, suivant l’exemple de mon frère, qui était également mêlé au crime et, apparemment, il avait tout ce qu’il voulait. Je ne voyais que ce qu’il avait, mais ne voyais pas les conséquences que cette vie pouvait nous donner.

Lorsque j’ai été arrêté, j’ai souffert d’une très grande angoisse. Je ne faisais que pleurer. Jusqu’à ce qu’à l’âge de 18 ans, j’ai donné ma vie à Jésus et j’ai été transformé et aujourd’hui je suis dans la foi, en train de servir Dieu.

Collaboration: Évêque Marcello Brayner

Évêque Edir Macedo

Deixe o seu comentário

Ou preencha o formulário abaixo.

O seu endereço de email não será publicado. Campos obrigatórios marcados com *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.