Nouvelle

Que signifie « j’ai combattu le bon combat ? »

« J’ai combattu le bon combat, j’ai achevé la course, j’ai gardé la foi. Désormais la couronne de justice m’est réservée ; le Seigneur, le juste juge, me le donnera dans ce jour-là, et non seulement à moi, mais encore à tous ceux qui auront aimé son avènement. »

2 Timothée 4:7-8

Le verset biblique ci-dessus est inclus dans une lettre que l’apôtre Paul a écrite à la fin de sa vie pour un jeune ami appelé Timothée.

Paul a souffert plusieurs persécutions à cause de sa foi. Il a aussi été emprisonné à cause de ses messages. Dans cette lettre, il ne fait pas de vaines observations. Mais il raconte ce qu’il a vécu, inspiré par le Saint-Esprit.

La trajectoire d’un chrétien

Durant la réunion « Prémices de Dieu », qui a eu lieu au Temple de Salomon le 30 décembre dernier, l’Évêque Edson Costa a souligné quelques points importants de ce passage, dans l’objectif d’analyser la trajectoire de la vie chrétienne.

Combattant le bon combat

Les esprits malins trouvent de l’espace pour vaincre une personne lorsqu’elle ne veille pas sur ses failles et ne les reconnait devant Dieu. C’est pourquoi, les combats quotidiens cités par l’apôtre Paul, sont vaincus dans les détails.

« Il y a des jours où vous devez combattre le doute. Avec le temps il grandit et alors une personne – utilisée par le mal – vient et jette plus de doute. Il y’a des jours où le combat est contre la peur. Elle persiste et vous lui résistez. D’autres jours, le péché vous réveille en soufflant dans vos oreilles » a expliqué l’Évêque Edson.

Achevant la course

Lorsque la personne commence son parcours chrétien, elle apprend qu’il n’y a qu’un Chemin, une Vérité et une Vie – qui est le Seigneur Jésus.  Ensuite, elle se livre à Lui.

Cependant, il est important de comprendre qu’il est impossible de renoncer. La personne a besoin dé terminer la course. « Nous devons combattre ce bon combat jusqu’à la fin de la vie », a souligné l’Évêque Edson.

Gardant la foi

Il est plus important de terminer le parcours chrétien que de le commencer. Cependant, malheureusement, plusieurs renoncent au parcours après une certain temps.

Il est nécessaire de comprendre que le Salut est conquis jour après jour. Sur ce point, l’Évêque Edson a fait une alerte : « le combat de la foi se produit aujourd’hui. Ce qui a eu lieu dans le passé n’a pas d’importance et nous n’avons pas le contrôle du futur. » Qu’est-ce que je fais pour protéger ma foi aujourd’hui ? Chaque jour est un nouveau combat. »

Doute : l’arme principale des démons

Les luttes spirituelles sont menées avant tout dans la pensée de la personne.

C’est pourquoi, les esprits malins soufflent des doutes dans les oreilles de ceux qui suivent le Seigneur Jésus.

Un exemple est lorsqu’une personne sacrifie à Dieu sur l’Autel, mais ensuite elle reste perdue dans des questionnements sur la foi.

Faites attention pour ne pas tomber dans les pièges du mal.

Faites une réflexion

Comment ont été vos luttes spirituelles en 2018 ? Avez-vous réussi à combattre le bon combat ?

Attachez-vous au Seigneur Jésus tous les jours et ne renoncez jamais à atteindre le Salut Éternel.

Participez encore aujourd’hui à une réunion dans le Centre d’Accueil le plus proche de chez vous.

Source : Universal

Deixe o seu comentário

Ou preencha o formulário abaixo.

O seu endereço de email não será publicado. Campos obrigatórios marcados com *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.