Nouvelle

L’Universel à travers le monde : Argentine

Un lieu connu pour le tango, les viandes grillées, pour la riche culture et pour les beautés naturelles. Ça c’est l’Argentine, le second plus grand pays de l’Amérique du Sud et voisin du Brésil. La rivalité au football entre les deux pays est citée de temps en temps, mais, sur le camp de la foi, les « frères » acceptent bien le message de la Bible apporté par l’Universel, qui a commencé les travaux évangéliques dans le pays en 1989.

« Ceux qui ont été témoins d’une transformation de vie ont montré que le progrès et le changement sont possibles, en prouvant que l’impossible est de ne pas développer dans cette terre. » affirme l’Évêque Francisco Couto, responsable du travail de l’Universel en Argentine.

Selon l’Évêque, la propagation du message de l’Évangile est même déjà arrivée jusqu’au peuple indigène. « Le peuple argentin ne mesure pas les efforts pour aider. Cela nous a donné la possibilité d’atteindre même les communautés aborigènes qui habitent les zones forestières. La générosité de la population nous a permis de donner des aliments, des vêtements et des Bibles », raconte-t-il.

Les obstacles

Mais le développement vient avec beaucoup de tribulations. Comme dans plusieurs autres lieux, le préjugé religieux est une difficulté aussi vécu par l’Universel de l’Argentine. Dans la ville de Tucumán, par exemple, l’Église a été fermée en février 2000 par le gouvernement. « Mais les membres ne se sont pas découragés et ont commencé à participer aux cultes sur la place la plus proche jusqu’à ce que les autorités ouvrent à nouveau les portes du temple. Mais plus de 800 personnes ont réussi à se réunir un dimanche », se souvient l’Évêque.

Dans une autre occasion, ils ont essayé d’empêcher la réalisation d’une concentration de foi dans le stade Huracán, à Buenos Aires, en 2013. Cependant, la persévérance des personnes a été plus grande. « Le peuple de foi a attendu des heures, sous le soleil, aux portes du stade jusqu’à ce que l’entrée puisse être possible. Le résultat a été de 60 mille personnes bénis par Dieu », souligne-t-Il.

Malgré les difficultés affrontées jusqu’aujourd’hui, les membres, les ouvriers et les pasteurs n’ont pas baissé la tête et avec persévérance, ils ont continué avec le même objectif depuis leur arrivée dans le pays : gagner des âmes pour le Seigneur Jésus.

Actuellement, les temples de l’Universel en Argentine sont situés dans 23 Etats du pays, répartis dans 272 villes.

Le siège de l’Universel en Argentine est situé à Almagro, en Buenos Aires (capital), sur l’Avenue Corrientes, 4.070.

Pour connaître d’autres adresses dans le pays ou dans une autre partie du monde, accédez au site universal.org.

Source : Universal 

Deixe o seu comentário

Ou preencha o formulário abaixo.

O seu endereço de email não será publicado. Campos obrigatórios marcados com *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.