Le problème commence dans le manque de caractère

Abraham avait un caractère exemplaire. Il mettait, incontestablement, Dieu en première place. Au point qu’Il l’appelle d’ami (Ésaïe 41 :8)

Homme d’une seule femme

L’un des faits les plus marquants sur Abraham, qui démontre ses vertus, a été son mariage. Il était déjà marié depuis presque 40 ans avec Sara et n’avait pas encore d’héritier.

« Il avait besoin de fils, c’était une question de survie. Même ayant cette nécessité, Abraham n’a pas ouvert main de son amour inconditionnel pour Sara. Il maintenait son unique épouse même en sachant qu’elle était stérile », a rappelé l’Évêque Edir Macedo pendant la « Parole Amie », diffusée le 11 Juin.

Obéissant à Dieu

Également, lorsqu’Abraham a entendu la voix de Dieu, pour aller vers l’inconnu, il n’a pas désobéi (Genèse 12 :1).

« Alors nous voyons que Dieu choisi les personnes qui ont du caractère. Une personne peut être pécheresse, comme l’était Abraham. Mais il avait quelque chose de différent des autres pécheurs. Lorsque vous rencontrez une personne qui se dit chrétienne, mais n’est pas quelqu’un de parole, alors elle n’a aucun caractère », a-t-il souligné.

La justice est l’une des principales qualités de celui qui désire suivre Dieu. Il est intègre envers Ses Commandements.

Il ne dépendait que de Dieu

Précédemment, la Bible raconte qu’une fois, Abraham et Lot (son neveu) ont eu besoin de se séparer. Et même dans cette situation délicate, Abraham gardait son intégrité de caractère.

« Abram dit à Lot: Qu’il n’y ait point, je te prie, de dispute entre moi et toi, ni entre mes bergers et tes bergers; car nous sommes frères. Tout le pays n’est-il pas devant toi? Sépare-toi donc de moi: si tu vas à gauche, j’irai à droite; si tu vas à droite, j’irai à gauche. » Genèse 13 :8-9

« Abraham était responsable de Lot, cependant, il était le chef de famille. Lot venait dans l’ombre d’Abraham. Mais il est arrivé un moment où les deux étaient très riches. Et la terre où ils habitaient ne pouvait déjà plus accueillir tout cela. Abraham était si correct que même ayant le droit de choisir la terre, il a cédé son droit à son neveu. Abraham était l’ami de Dieu. Cependant il savait que ce soit à gauche ou à droite, il serait béni. Abraham connaissait la valeur d’une parole. Nous sommes tous humains, mais Dieu ne supporte pas les personnes avec les pensées malicieuses, pensées égoïstes », a orienté l’Évêque.

Les paroles ont un effet

Lot, d’un autre côté, a choisi le plus beau côté du terrain. Parce qu’il confiait dans ce qui était devant ses yeux et non sur ce que les yeux de la foi montraient.

« Beaucoup de personnes ont leur vie submergée. Parce qu’elles n’honoraient pas leur parole. Elles n’ont pas de caractère. Et cela est mauvais pour ceux qui tentent de marcher avec Dieu. Alors, si vous désirez être une personne bénie, regardez Abraham. Si nous désirons l’amitié du Très-Haut, nous devons honorer notre Parole. » A-t-il dit.

« Pour cela, les personnes qui honorent le mariage, les compromis commerciaux et qui sont fermes entre le « oui » et le « non », par exemple, sont bénies par le Très-Saint.

Comment être une meilleure personne ?

Les commandements de Dieu servent à ce que nous ayons une vie de qualité. Ce sont les enseignements qui nous conduisent sur le bon chemin.

Alors, si vous désirez avoir le partenariat avec Dieu, cherchez Sa Présence et soyez obéissant à la Parole. Participez aujourd’hui à l’une des rencontres au 254, Rue du Faubourg Saint-Martin 75010 Paris ou dans le Centre d’Accueil le proche de chez vous.

Source: Universal

2019-06-14T14:51:15+02:00

Leave A Comment

This website uses cookies and third party services. Ok