Le poids des distractions dans la vie spirituelle

Ces cinq petites minutes sur les réseaux sociaux peuvent se multiplier et voler trois ou quatre heures de votre journée. Il en est de même avec les autres activités peu utiles, comme une conversation futile. Culpabiliser pour la perte de temps, l’excuse toute prête de beaucoup de femmes, est suffisamment convenante dans ces cas où en vérité, cela peut être à l’origine de beaucoup de problèmes.

En méditant ce qui est décrit dans la Bible, nous comprenons que les distractions viennent accompagnées de mauvaises conséquences dans le domaine spirituel. Un exemple se trouve dans le livre de Genèse 3 : l’histoire d’Eve, qui s’est distraite lorsqu’elle a prêté oreille au serpent. Elle n’avait même pas remarqué le fruit défendu, mais, dès lors, elle a eu la forte curiosité et a taché sa communion avec Dieu.

Réalité

L’autre exemple biblique de distraction fut celui de Marthe. Les préoccupations lui ont retiré l’opportunité de connaître le Seigneur Jésus.Marthe, occupée à divers soins domestiques, survint et dit: Seigneur, cela ne te fait-il rien que ma soeur me laisse seule pour servir? Dis-lui donc de m’aider.
Le Seigneur lui répondit: Marthe, Marthe, tu t’inquiètes et tu t’agites pour beaucoup de choses.
Une seule chose est nécessaire. Marie a choisi la bonne part, qui ne lui sera point ôtée. (Luc 10 :40-42)

L’écrivain Nanda Bezerra affirme que tout comme Marthe, beaucoup de femmes sont distraites principalement dans la vie spirituelle. « Qu’est-ce qu’il y a dans vos pensées? Êtes-vous attentive ou êtes-vous distraite? Si vous n’êtes pas attentive et que vous êtes distraite, vous ne percevez pas cette pensée si subtile qui vous fait avoir de mauvais yeux ou garder de la haine contre quelqu’un ».

Diagnostique

La distraction est la caractéristique d’un manque d’objectif, illustre la psychopédagogue Edilaine Gomes Santos, 37 ans (photo à gauche). Elle raconte qu’en arrivant au Centre d’Accueil, il y a neuf ans, elle a pu profiter d’une paix et d‘une joie qu’elle n’avait jamais ressentie auparavant », mais qui au fil du temps a été influencée par la sensation de bien-être. Elle a commencé à donner plus d’attention à la carrière qu’à la communion avec Dieu et peu à peu elle a diminué son assiduité à l’église. « J’étudiais pendant des heures, je m’enveloppais de la littérature et je n’avais plus de temps pour méditer sur la Parole de Dieu. Cette recherche incessante est devenue une distraction. »

A partir de là, l’anxiété, la préoccupation et le manque de direction de Dieu ont repris place dans sa vie. Alors elle s’est réconciliée avec Dieu: « j’ai mûri dans la foi et j’ai réalisé que même si  ma vie professionnelle avait évolué, dès lors , au lieu d’investir dans plus de connaissance, j’ai commencé à avoir la sagesse qui vient de Dieu. »

Avertissement

La perception spirituelle doit être élargie pour que les distractions soient perçues. Le Saint-Esprit est Celui qui guide, mais vous ne Le percevez pas si vous avez les yeux tournés vers les autres ou sur vos problèmes. Ceci est le motif du manque de maturité spirituelle des femmes qui ne voient pas au combien leurs réactions peuvent être nocives et leurs décisions dangereuses. L’écrivaine Nanda Bezerra oriente : « Soyez intelligente. Commencez à veiller, à vous percevoir, à vous autoévaluer. Ceci est important pour votre foi. »

 

Source:Universel

 

 

Leçon Online – EBI

Attention les enfants, une nouvelle leçon en ligne 👍🏾 parents et enfants, prenez votre Bible, votre bouteille d'eau, nous allons rester bien attentifs à ce que Dieu va parler à chacun d'entre nous, aujourd'hui 🤩👏🏻👏🏻👏🏻👏🏻👏🏻

Défi 23 FTU

Prêt pour le Défi #23 les Teens?🤔 "Tout ce que vous faites, faites-le de bon coeur, comme pour le Seigneur et non pour des hommes,sachant que vous recevrez du Seigneur l'héritage pour récompense. Servez Christ,

Leçon Online – EBI

Salut les enfants👋 Aujourd'hui, nous allons apprendre avec la leçon, que Dieu ne regarde pas comme l'homme regarde. Nous allons vous montrer, à travers plusieurs exemples donnés au cours de la leçon, comment nous devons