La formule qui changera votre mariage

Cette formule qui transforme le mariage nous a été donné par Dieu Lui-même, depuis la création de l’homme, là dans Genèse :

« C’est pourquoi l’homme quittera son père et sa mère, et s’attachera à sa femme, et ils deviendront une seule chair. » Genèse 2 :24

“Lorsque cela se produit, quelque chose de magnifique opère en chacun », a récemment expliqué l’Évêque Renato Cardoso.

Se référant à son mariage, il affirme qu’après 28 ans de mariage, ils sont arrivés à un niveau dans la relation où ils n’espèrent plus l’un de l’autre, ils restent tels qu’ils sont, et cela est magnifique.

Il n’existe pas de réclamations et d’insatisfactions de la part d’aucuns. Les deux ont déjà ouvert mains de tout ce qui les empêchait d’être un et pour cela, ont atteint la réalisation maritale.

Ne laissez pas votre conjoint en second plan

“Lorsque vous arrivez à cette étape, il n’y a plus d’exigences. Si le fait d’être « un » ne s’est pas encore produit dans votre mariage, c’est parce qu’il y a quelque chose dont vous n’avez pas ouvert main en faveur de votre conjoint. Vous êtes attaché à quelque chose qui vous empêche de vous remettre totalement à l’autre » a-t-il alerté.

Pour cette raison, a-t-il a souligné, il n’arrive pas à être « un » avec son épouse, par conséquent, il se sent malheureux, insatisfait, car il se rend compte qu’il est mis au second plan.

Qu’est-ce qui vous a empêché de vous remettre complètement dans votre relation et devenir « un » avec votre conjoint ?

Peut-être que vous êtes attaché à vos parents, à vos objectifs personnels. Peu importe, tant que vous n’ouvrirez pas main, les réclamations seront toujours présentes dans votre relation. Bien plus, vous ne serez jamais une seule chair et par conséquent, vous serez toujours frustrés l’un et l’autre.

Projet de Dieu

Pour Cristiane Cardoso, le mariage projeté par Dieu s’assimile à la relation de Dieu et de l’Église, dans lequel la vision, les objectifs et les rêves sont les mêmes. Cependant, lorsque le couple à des objectifs distincts, il n’arrive pas à se remettre totalement l’un à l’autre.

Elle clarifie qu’en plus de faire apparemment tout ce qu’il faut dans le mariage, les rêves personnels les séparent.

“Mais la vérité est que vous serez heureux uniquement si vous pratiquez ce que la Bible enseigne sur le mariage. Si vous désirez appliquer une autre formule, vous n’aurez pas le mariage que Dieu a institué. Vous ne serez pas heureux, parce que c’est l’unique formule pour obtenir un mariage heureux et sain », souligne Cristiane.

L’erreur de beaucoup de personnes est de conditionner son propre changement au changement de l’autre. Tant qu’ils feront cela, le mariage stagnera, sans aucune perspective de transformation.

Lisez aussi:

Les trois amours qui doivent exister dans une relation

Qu’est-ce que vous n’avez pas encore remis ?

“Cessez de réclamer à l’autre. Demandez-vous : qu’est-ce que je n’ai pas encore remis? », conseille l’Évêque Renato.

Cristiane souligne encore, qu’il ne s’agit pas de perdre votre responsabilité, mais de devenir une meilleure personne. Elle explique que c’est la fonction du mariage : nous rendre meilleurs. Mais pour que cela fonctionne, il est nécessaire qu’il y ait une remise.

De la même manière, l’Évêque Renato explique qu’il n’y a aucun mal à avoir des objectifs personnels, tant qu’ils ne passent pas avant votre conjoint.

“Dans le mariage, vous devez mettre l’autre en première place, sinon, il se sentira délaissé et ne sera pas heureux. Vous ne seriez pas heureux non plus si vous étiez traité de la sorte », a-t-il observé.

Rappelez-vous : s’il y a quelque chose à désirer, c’est parce qu’il y a quelque chose à remettre. Réfléchissez là-dessus!

Pour apprendre plus sur la manière de construire une relation heureuse et saine, participez à la Thérapie de l’Amour, qui a lieu tous les Jeudis au 254, Rue du Faubourg Saint-Martin 75010 Paris mais également à Évry-Courcouronnes, Lyon et Nantes. Découvrez nos adresses en cliquant ici.  

Source: Universal

2019-08-08T12:03:15+02:00

Leave A Comment

This website uses cookies and third party services. Ok