Cette maladie peut causer une souffrance énorme non seulement à la personne qui est déprimée, mais aussi à celles qui sont le plus proche d’elle. Si elle n’est pas traitée, la dépression peut provoquer un grand bouleversement dans la vie familiale.

Les personnes déprimées peuvent éveiller des sentiments de frustration, culpabilité et même de haine envers les membres de leurs familles qui peuvent garder un ressentiment ou avoir de la difficulté à comprendre leurs problèmes. Des études récentes sur ce thème révèlent que les personnes déprimées sont plus propices à expérimenter des sentiments de rejection ou à être la cible de jugements négatifs de la part des autres que les personnes qui ne sont pas déprimées. Et les réactions négatives des membres de la famille peuvent encore plus aggraver leur sentiment de désespoir et de faible auto-estime.

Compréhension. Plus une famille en sait sur la dépression, mieux préparée elle sera pour apporter un soutien lorsque le membre de la famille déprimé en aura le plus besoin. Apprendre plus sur les traitements efficaces contre la dépression aidera aussi à encourager la personne déprimée à adhérer au plan de traitement prescrit. Certaines familles pourront aussi participer dans des thérapies ou des conseils familiaux pour mieux comprendre les aspects complexes impliqués dans la dépression. Le conseil pourra aider la famille apprendre des stratégies de communication plus efficaces et de meilleures manières de combattre la dépression à la maison. S’associer à un groupe d’aide pour les personnes dépressives et leurs familles, sera une option à prendre en compte.

Comment aider une famille déprimée :

  • Cherchez à maintenir une relation la plus normale possible.
  • Reconnaissez que la personne souffre.
  • N’attendez pas que la personne « aille mieux rapidement ».
  • Déployez des efforts pour que la personne décide de se traiter.
  • Démontrez de l’affection, transmettez des paroles réconfortantes et faites des éloges.
  • Montrez que vous respectez et valorisez la personne.
  • Aidez la personne à se maintenir occupée.
  • Ne critiquez ou ne censurez pas la personne à cause de son comportement déprimé.
  • Ne dites ou ne faites pas une chose qui pourrait empirer l’image peu satisfaisante que la personne a déjà d’elle-même.
  • Prenez au sérieux toute conversation sur le suicide et en parlez directement de cela avec le médecin.

Source : Universal

2019-01-24T11:05:51+00:00
This website uses cookies and third party services. Ok