J’étais une femme aigrie

Lorsque je suis arrivée au Centre d’Accueil, j’étais une femme aigrie dans la vie. Célibataire et divorcée, je changeais souvent de travail, de maison et de petit ami car je me sentais rejetée et inutile.

J’étais seule et je souffrais en silence, ne laissant rien paraître à ma famille et mes amis. J’ai vécu pendant plus de 15 ans dépendante à la marijuana et à l’alcool, ce qui me donnait par moment la sensation que ma vie était bien. Mais au fil des années, j’avais en moi un sentiment de vide et de tristesse de plus en plus grand au point de pleurer souvent et de penser à me suicider.

C’est en acceptant l’invitation d’une amie à venir aux réunions du Centre d’Accueil que j’ai eu l’opportunité de me libérer de cette spirale infernale, des addictions et des souvenirs de mon passé douloureux. J’ai appris à m’aimer et j’ai reçu en moi une paix et une joie réelles qui me permettent aujourd’hui d’avancer dans la vie de façon constructive. J’ai aussi pu ouvrir ma propre société. J’ai maintenant une nouvelle vie. Chantale Zilmia

Deixe o seu comentário

Ou preencha o formulário abaixo.

O seu endereço de email não será publicado. Campos obrigatórios marcados com *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

1 comentário

Roberto Répondre 20 novembre 2017 à 15 h 52 min

Avances et progresses dans la paix ma soeur et n´oublies jamais les merveilles de l´eternel le Dieu devant qui tu te tiens…