J’étais un jeune qui vivait d’apparence, vicié et religieux

Avant d’arriver au Centre d’Accueil Universel, j’étais un jeune qui vivait d’apparence, vicié et religieux. En effet, j’avais une double vie, chez moi j’étais un bon enfant, je montrais l’exemple devant mes parents pendant que tout le monde dehors me connaissait comme un coureur de jupons.

J’avais plusieurs copines et je leur promettais à chacune, qu’elles étaient, la « seule dans ma vie ». Les soirées et les fêtes étaient mon passe-temps favori surtout les week-end. Cependant, pour m’y rendre, je sortais de chez moi en cachette quand mes parents dormaient. On buvait et dansait toute la nuit. Mais je revenais dès l’aube avant le lever du soleil et avant que tout le monde ne se réveille. Je suis même arrivé à boire tellement que je me réveillais le matin chez moi sans trop savoir ce qui s’était passé la veille. J’étais tout sale et on devait me raconter ce que je faisais car je n’en avais pas conscience. Un jour, on m’a dit que j’avais failli me faire renverser par un camion, que pendant le trajet j’avais insulté le chauffeur de taxi et que je me comportais manière très désagréable, vulgaire.

Cependant, selon moi, je profitais de la vie.

En plus de tout cela, j’étais vicié dans la pornographie et la masturbation.

J’utilisais cela afin de combler un vide intérieur. En effet, je faisais cela en cachette, quand j’étais seul et qu’il n’y avait plus personne, ni mes amis, ni ma famille etc. pour me voir et que j’enlevais mon masque d’homme fort et assuré. Je me sentais tellement seul et vide que parfois je pleurais tout seul dans ma chambre. Mais cela personne ne le savait car quand il y avait des gens je montrais toujours une apparence d’autosuffisance.

Quand je suis arrivé au Centre d’Accueil, suite à une invitation que j’ai reçu dans la rue, je suis venu et j’ai commencé à écouter les messages, les conseils qui étaient donnés et à les mettre en pratique. C’est ainsi que j’ai participé à toutes les chaînes de délivrance et aussi à celles du mercredi et dimanche. Je me suis vraiment appliqué à pratiquer tout ce qui était enseigné et c’est ainsi que j’ai pu trouver une sortie à la vie que je menais et que j’ai pu en commencer une nouvelle.

Aujourd’hui je suis totalement transformé, je ne suis plus vicié, je suis une personne vraie qui n’a plus besoin de jouer un double jeu pour me sentir vivre.

Je suis heureux et j’ai une véritable paix et joie en moi, je n’ai plus de vide dû à cette vie qui me détruisait à petit feu. Je suis complètement épanoui dans tous les domaines.

STEVE GUEFACK

Laissez votre commentaire

Ou remplissez le formulaire ci-dessous .

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée . Les champs obligatoire sont indiqués *