j’étais une femme battue, humiliée…

Je vivais en concubinage et j’étais une femme battue, humiliée. Fatiguée de cette situation, j’ai dû quitter le domicile en pensant trouver un hébergement auprès des membres de ma famille, mais personne n’a accepté de m’aider.

Je me suis donc retrouvée dans la rue, dormant dans les gares, dans les caves des immeubles, au 115… sans aucune condition pour pouvoir m’alimenter correctement ni me doucher.

Un jour, j’ai trouvé une invitation dans le train et je suis venue au CAU.

En agissant ma foi sur l’Autel de Dieu, ma vie a changé. J’ai trouvé un travail décent ainsi qu’un logement.

Aujourd’hui, je suis une femme aimée, respectée dans mon mariage, une mère heureuse et comblée.

Mme Marceline

Laissez votre commentaire

Ou remplissez le formulaire ci-dessous .

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée . Les champs obligatoire sont indiqués *