j’étais une femme battue, humiliée…

Je vivais en concubinage et j’étais une femme battue, humiliée. Fatiguée de cette situation, j’ai dû quitter le domicile en pensant trouver un hébergement auprès des membres de ma famille, mais personne n’a accepté de m’aider.

Je me suis donc retrouvée dans la rue, dormant dans les gares, dans les caves des immeubles, au 115… sans aucune condition pour pouvoir m’alimenter correctement ni me doucher.

Un jour, j’ai trouvé une invitation dans le train et je suis venue au CAU.

En agissant ma foi sur l’Autel de Dieu, ma vie a changé. J’ai trouvé un travail décent ainsi qu’un logement.

Aujourd’hui, je suis une femme aimée, respectée dans mon mariage, une mère heureuse et comblée.

Mme Marceline

Tags:

Deixe o seu comentário

Ou preencha o formulário abaixo.

O seu endereço de email não será publicado. Campos obrigatórios marcados com *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.