Je ne devais pas vivre!

Je souffrais depuis plus d’ un an d’une maladie que les médecins n’arrivaient pas à découvrir après plusieurs consultations, analyses de sang, enfin, différents examens médicaux. Les médicaments qu’on me prescrivait ne donnaient aucun résultat.  Jusqu’à ce que j’ai pris des attitudes devant Dieu pour
qu’après réflexion mon médecin traitant m’envoie chez un ORL avec un courrier dans une enveloppe fermée.

L’ORL a fait tout ce qu’il pouvait faire relevant de sa compétence sans résultat. Il pensait même au cancer de gorge, parce que la maladie a engendré une toux chronique qui a entrainé des enflements au niveau de la gorge, mais la caméra n’a pas pas détecté de cancer grâce à Dieu.

À ce moment, à l’intérieur de moi je disais à Dieu de révéler cette maladie car je souffrais énormément. Voilà que l’ORL m’a donné une analyse de sang approfondie. Quelques jours après, le résultat donnait une maladie nommée hyper réactivité bronchique, m’interdisant le contact avec la pollution, les poussières, fumée de cigarette, tout devait être propre autour de moi. En un seul mot « je ne devais pas vivre ».

On m’a dirigé vers un pneumologue. Tous les médicaments qu’il m’a administré ne faisaient aucun effet, jusqu’à ce que pendant une consultation de contrôle j’ai dis au pneumologue que je ne prendrais plus de médicaments et que j’allais seulement agir ma foi en Dieu. Je lui ai dit que c’était plus compliqué que ça avec le respect que je lui devais et il m’a dit d’accord qu’il respecte.

Lorsque la campagne d’Israël est arrivée j’ai décidé de prioriser ma vie spirituelle et celle de ma famille. Pendant deux semaines, après la campagne, la souffrance s’est intensifiée mais je n’ai pas désisté, je venais tous les mardis.

Un mardi, je souffrais d’un kyste au poignet droit, ce qui m’empêchait de tenir et porter quelque chose. Pendant la prière j’ai agi ma foi suivant la direction de l’homme de Dieu et à la fin je n’ai plus eu de douleur. Même le Kyste a disparu. Incroyable mais vrai. J’ai saisi l’occasion dans la même semaine
pour dire à Dieu que si ce kyste a disparu miraculeusement Il peut aussi le faire pour cette maladie qui m’importune depuis longtemps.

Et voilà que dans la même semaine j’ai guéri miraculeusement de cette maladie dont j’ai toujours refusé de prononcer le nom. Dieu est Grand!

Mme Boukia

Leçon en ligne – EBI

C’est parti pour une autre leçon en ligne? 🙋🏽‍♀️👏🏽👏🏽👏🏽👏🏽 nous avons appris que la puissance de la foi surnaturelle transforme toutes les situations, mais il y a un sentiment qui paralyse la puissance de la