La foi qui motivait Abraham

Abraham crut pendant longtemps, même lorsqu’il n’y avait plus aucun espoir de voir son rêve se réaliser, pour pouvoir ensuite devenir le père de la foi et l’ami de Dieu. Il a obtenu, non seulement un fils, mais des millions, comme il lui a été dit:

Telle sera ta postérité. Et, sans faiblir dans la foi, il ne considéra point que son corps était déjà usé, puisqu’il avait près de cent ans, et que Sara n’était plus en état d’avoir des enfants. Il ne douta point, par incrédulité, au sujet de la promesse de Dieu; mais il fut fortifié par la foi, donnant gloire à Dieu, et ayant la pleine conviction que ce qu’Il promet il peut aussi l’accomplir. Romains 4:18-21

Celui qui est de la foi est guidé par ce qu’il ne voit pas et non par ce qu’il voit.

Si Abraham était axé sur des circonstances, certainement, il allait se décourager, comme toute autre personne. Il ne lui en manquait pas de raisons. Tout lui était défavorable. Il n’était plus un jeune homme marié à une jeune femme stérile, mais un homme vieilli, marié à une femme aussi vieillie et stérile.

Celui qui a la foi surnaturelle se soumet aux plans spirituels. Tout ce qui est céleste est au-dessus de ce qui est terrestre et ce qui est spirituel est au-dessus de ce qui est terrestre et ce qui est spirituel est au-dessus de ce qui est matériel.

Celui qui porte ses regards sur les difficultés, se décourage et perd la vision de Dieu.

Le secret d’Abraham était sa foi à 100 % immergée dans la Parole de Dieu.

C’est pourquoi, il ne s’est pas affaibli! Les années d’attente ne l’ont pas vaincu et ses conditions physiques, ainsi que celles de Sara ne l’ont pas fait douter de ce qui est le plus sublime et le plus précieux: la Parole qui lui a été dite!

Rien dans l’univers ne se compare à la Parole du Dieu Très-Haut.

Elle est souveraine dans les Cieux et la Terre! Rien ne peut l’arrêter.

Il n’y a aucune force ou pouvoir qui puisse y faire face. Elle est Dieu Lui-même matérialisé. Là où elle arrive, les ténèbres se dissipent et l’impossible se produit.

Abraham le savait! Il avait la pleine conviction que la Promesse du tout-Puissant allait s’accomplir. Le temps exigé n’importait pas. Il croyait et c’était le suffisant pour le soutenir, jour après jour et année après année.
Ses décisions n’étaient pas comprises par les autres. Cela semblait de la folie! Parce qu’oser se lancer dans le vide n’est pas quelque chose qui peut être compris par une personne qui n’a pas eu la révélation de la foi surnaturelle.

Mais Abraham était différent! Sa foi le faisait être spécial parmi cette génération.

Les yeux physiques recherchent quelque chose de physique comme une référence, mais les yeux spirituels, qui sont de la foi, visent l’invisible et persévèrent jusqu’à ce que la Promesse s’accomplisse.

Êtes-vous du genre d’analyser les possibilités pour que votre miracle se produise?

Collaboration: Évêque Domingos Siqueira

Source: Évêque Edir Macedo

 

 

Cupidité

Particularité ou caractéristique d’une personne cupide; attachement extrême à l’argent; dont la plus grande préoccupation est d’amasser de l’argent.
- Évêque Edir Macedo

2019-05-17T15:57:37+02:00

Leave A Comment

This website uses cookies and third party services. Ok