« Il ne me restait plus que quelques semaines à vivre »

Mlle Ophélie