Clameur des Nations

Notre famille représente une part très importante de notre vie. À travers nos proches, nous pouvons comprendre la valeur de l’amour, de l’union, de l’attention et de la confiance.

Cependant, nous avons parfois des êtres chers qui se trouvent dans des situations et pour qui nous ne pouvons rien faire. Soit parce que nous n’en n’avons pas la condition, soit parce qu’ils se trouvent trop éloignés de nous.

Peu importe l’état de votre famille, n’acceptez pas l’idée d’arrêter de vous battre pour elle. La prière est une excellente arme pour réussir à la préserver des difficultés, mais aussi pour lui apporter la force et le soutien pour affronter les luttes.

« Heureuse la nation dont l’Éternel est le Dieu! Heureux le peuple qu’il choisit pour son héritage! » Psaumes 33:12

Participez à cette Grande Prière pour votre famille et votre pays.

Rejoignez-nous ce dimanche 30 septembre pour la Grande Clameur des Nations dans chaque Centre d’Accueil. 

« Adolescent, mes parents se sont séparés, j’ai alors grandi avec mon père et mes 5 frères, qui étaient dans la délinquance. Je les voyais aller et sortir de prison, ce qui m’a poussé à nourrir un caractère violent et agressif. Ma mère est ensuite décédée et j’ai dû quitter mon pays. En France, j’ai connu une nouvelle vie: la débauche, les problèmes de cité et de justice, la bagarre, … Je n’arrivais pas à garder d’emploi, car j’étais très impulsif. Lorsque je suis arrivé au Centre d’Accueil, je me suis identifié dans les messages et j’ai alors reconnu que j’avais besoin d’aide. J’ai reçu des directions et je me suis lancé avec Dieu, car je voulais ce changement. Pas à pas, ma vie a changé et aujourd’hui, je suis une autre personne : j’ai la paix intérieure, je suis marié et père d’une petite fille, je suis vraiment béni dans toutes les sphères de ma vie. » Mr. Brice Ebassa

‘‘J’avais une vie complètement détruite, surtout au niveau familial. En effet, mon père souffrait d’épilepsie et ma mère avait d ’ importants problèmes e s psychologiques. J’étais triste, détruite, j’avais un grand vide intérieur et ma vie n’avait pas de sens. Un jour, à travers une revue, j’ai découvert le Centre d’Accueil. Je m’y suis rendue et le message que j’ai écouté m’a touchée parce que c’était exactement ce que je vivais. J’ai commencé à mettre en pratique les conseils que je recevais. Mes parents ont constaté une différence dans mes attitudes et à cause de cette transformation, ils ont embrassé la même foi que moi. Je me suis aussi investie dans ma relation avec Dieu pour vaincre la solitude. Le résultat de cela est que j’ai rencontré quelqu’un au sein du CAU et nous nous sommes mariés. Aujourd’hui, grâce à Dieu, je suis heureuse, je n’ai plus de vide à l’intérieur de moi, je suis bien mariée, ma famille et moi sommes heureux.’’ Mme. Carla Barbosa

Deixe o seu comentário

Ou preencha o formulário abaixo.

O seu endereço de email não será publicado. Campos obrigatórios marcados com *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.