Êtes-vous satisfait avec votre vie?

Plusieurs personnes ne pensent pas à quel point notre vie dans ce monde est courte. Ce fut le thème abordé dans la réunion mensuelle exclusive pour les hommes, qui a eu lieu au Temple de Salomon, à São Paulo, le 20 janvier.

« Si vous n’avez pas un objectif en 2019 et si vous ne l’assumez pas, le temps va passer et vous verrez votre vie vide. Rien n’arrivera. Ce sont 365 jours. Le jour a 24 heures. Vous utilisez votre temps pour travailler, pour dormir, mais qu’est-ce que vous faites avec votre temps libre ? Nous ne pouvons pas perdre du temps avec ce qui n’apporte pas de progrès et de la croissance. Le temps est précieux et il est en train de passer très vite. Les mois vont passer et lorsque vous vous apercevrez, nous serons déjà en 2020 et rien ne se sera produit dans votre vie », a alerté l’Évêque Moraes pendant la réunion.

Le problème est qu’il y a beaucoup de personnes inertes, sans réactions, qui n’ont pas d’objectifs dans la vie. Comprenez que vous ne pouvez pas limiter votre pensée et vos réalisations. Si vous entrez dans une zone de confort, vous perdrez tout – même ce que vous avez déjà.

Laissez la paresse de côté

Pour le conférencier, l’homme doit premièrement laisser la paresse de côté, ne pas reporter les problèmes ni les choses à faire. « Commencez déjà et tuez vite le mal à la racine », a-t-il conseillé.

Ensuite, savoir où vous voulez arriver et utiliser des règles pour délimiter les pas de votre conquête. Comme outil pour cela, l’Évêque a suggéré que les participants fassent un tableau contenant des objectifs quotidiens, hebdomadaires, mensuels et annuels, séparés par domaines de la vie. Par exemple : spirituel, familial, professionnel et santé. Par la suite, il sera possible de faire une auto-évaluation sur le progrès.

Et si des obstacles surgissent ?

Au milieu du chemin, des obstacles surgiront, mais l’homme a besoin de savoir qu’ils servent pour son propre mûrissement. « Le sacrifice spirituel est nécessaire. L’homme de Dieu est formé « à la dure, avec pression ». Dans le cas contraire, imaginez comment restera sa vie.

Source:Universal

 

 

2019-02-07T14:55:20+02:00

Leave A Comment

This website uses cookies and third party services. Ok