Nouvelle

Des autorités de la Jordanie visitent le Temple de Salomon

L’ambassadeur de la Jordanie Malek Twal et le député André Murad Hawari ont visité le Temple de Salomon, située à São Paulo, le 11 mai.

Les autorités ont été reçues par l’Évêque Eduardo Bravo, sur l’Esplanade du Temple. Et par la suite ils se sont dirigés vers le Jardin Biblique, où se trouve la réplique du Tabernacle de Moïse.

Après la promenade par le Jardin Biblique, l’ambassadeur et le député ont été reçus par l’Évêque Renato Cardoso, qui les a reçus à l’intérieur du Temple (photo ci-dessous) et a remis à l’ambassadeur un exemplaire de la Sainte Bible avec les commentaires de l’Évêque Edir Macedo. 

Pays biblique 

La Jordanie est un pays voisin d’Israël et c’est pourquoi, elle est citée dans divers passages bibliques.

Durant la visite, l’ambassadeur a dit que « la Jordanie est la Terre Sainte », relatant que plusieurs événements bibliques se sont passés sur des terres qui appartiennent aujourd’hui à la Jordanie.

Sur le Mont Nébo, par exemple, Moïse – le leader des hébreux durant la délivrance de l’esclavage en Egypte – a vu la « Terree Promise » et ensuite il est mort (Deutéronome 34).

Ce fut dans la région de Petra, en Edom où probablement, Moïse a frappé sur le rocher en faisant sortir l’eau pour faire boire le peuple (Nombre 20).

Quelques temps plus tard, le prophète Eli a été enlevé dans la région de la Jordanie (2 Rois 2)

Un autre épisode biblique qui est aussi arrivé sur le sol jordanien a été la délivrance d’un homme qui était possédé par des esprits malins. Il habitait dans les sépultures et vivait nu. Cependant, un certain jour, Jésus l’a rencontré et la légion d’esprits a supplié pour être envoyée dans un troupeau de porcs qui circulait par là. Les porcs sont morts et l’homme est revenu dans son bon sens (Luc 8.26-35)

En plus de Moïse, Eli et Jésus, ce territoire a aussi fait partie du contexte de Josué, Élisée et Jean-Baptiste, par exemple.

Aujourd’hui, selon le député André Hawari, fils d’un jordanien avec une brésilienne, la Jordanie (où il vit depuis ses 9 ans, lorsqu’il a déménagé avec sa famille) est un pays de paix et qui a une bonne relation avec les pays voisins, y compris Israël.

À la fin de la rencontre, l’ambassadeur Malek Twal a invité officiellement L’Universel pour une visite en Jordanie et a affirmé qu’ils sont disponibles pour aider à débuter le travail de l’Église dans le pays.

Source : Universal.org 

Deixe o seu comentário

Ou preencha o formulário abaixo.

O seu endereço de email não será publicado. Campos obrigatórios marcados com *