De l’étoile du matin à prince des ténèbres

Lorsque nous nous demandons comment est-ce que quelque chose de mauvais arrive, nous imaginons que ce sera d’un endroit ténébreux. Cependant, les mauvaises choses qui existent, sont originaires d’un mal principal, qui lui, ne surgit pas d’un environnement propice. Au contraire: il a surgi du cœur de quelqu’un qui était l’un des êtres principaux dans le Ciel: Lucifer, le chérubin de garde de Dieu.

«Tu étais un chérubin protecteur, aux ailes déployées; Je t’avais placé et tu étais sur la sainte montagne de Dieu; Tu marchais au milieu des pierres étincelantes. Tu as été intègre dans tes voies, Depuis le jour où tu fus créé…»

Cependant, un ange si parfait a commencé à se sentir supérieur à son Créateur.

Jusqu’à celui où l’iniquité a été trouvée chez toi.

«…Jusqu’à celui où l’iniquité a été trouvée chez toi. Par la grandeur de ton commerce tu as été rempli de violence, et tu as péché»

Dû à la beauté et à la position qu’il avait dans les cieux, l’orgueil est né à l’intérieur de Lucifer et il a voulu devenir meilleur que Dieu. À partir de ce moment-là, a commencé sa chute.

Contaminé par l’orgueil, un autre péché a surgi: celui de la rébellion. À travers la malice, il a contaminé la tierce partie des anges. Comme conséquence, il y a eu une guerre dans le ciel et tous ont été expulsés.

« …Je te précipite de la montagne de Dieu, et Je te fais disparaître, chérubin protecteur, du milieu des pierres étincelantes. Ton cœur s’est élevé à cause de ta beauté, tu as corrompu ta sagesse par ton éclat; Je te jette par terre, Je te livre en spectacle aux rois. Par la multitude de tes iniquités, par l’injustice de ton commerce, tu as profané tes sanctuaires; Je fais sortir du milieu de toi un feu qui te dévore, Je te réduis en cendre sur la terre, aux yeux de tous ceux qui te regardent. Tous ceux qui te connaissent parmi les peuples sont dans la stupeur à cause de toi; tu es réduit au néant, tu ne seras plus à jamais!» (Ézéchiel 28:14-19)

Pour cela, tous les péchés qui existent ont pour origine l’orgueil. C’est le venin le plus meurtrier et silencieux qu’il y a pour l’âme, car il est l’essence de la nature du diable.

Mais finalement, qu’est-ce que l’orgueil?

Selon le dictionnaire, l’orgueil est:

  • Un sentiment exagéré de sa propre valeur, estime excessive de soi-même, qui porte à se mettre au-dessus des autres: arrogance
  • Un sentiment de dignité, fierté légitime, amour-propre: fierté
  • Amour-propre exposé de manière exagérée; fierté.
  • Action qui démontre le mépris envers le prochain: dédain. (Source : Larousse)

L’orgueilleux, assume difficilement qu’il l’est. Pour une personne orgueilleuse, le centre de tout cesse d’être «Dieu» et passe à être elle-même.

Orgueil vs Humilité

C’est pourquoi, dans toutes les Saintes Écritures, il est possible de voir comment Dieu nous alerte contre ce mal.

«L’orgueil d’un homme l’abaisse, mais celui qui est humble d’esprit obtient la gloire.» (Proverbes 29:23)

L’arrogance ne laisse pas la personne voir qu’elle est perdue dans ses propres chemins et qu’elle a besoin d’aide. C’est seulement dans l’humilité, que cela est possible.

L’Évêque Edir Macedo souligne que c’est la «grande différence entre l’arrogant et l’humble, car, alors que le premier est abaissé dans son orgueil, le second est soutenu et honoré par le Très-Haut.»

Au-delà de ne pas tolérer l’orgueil, «Dieu S’oppose aussi à tous les orgueilleux. Cependant, ceux qui reconnaissent qu’ils ont besoin du Très-Haut et Le cherchent avec humilité, obtiennent Sa faveur.»

«Il accorde, au contraire, une grâce plus excellente; c’est pourquoi l’Écriture dit: Dieu résiste aux orgueilleux, mais Il fait grâce aux humbles.» (Jacques 4:6)

C’est pourquoi, s’il y a quelque chose dont l’être humain peut se glorifier c’est de ses faiblesses, comme l’affirme l’apôtre Paul: «S’il faut se glorifier, c’est de ma faiblesse que je me glorifierai! » 2 Corinthiens 11 :30

«C’est pour cette raison que Dieu permet que nous traversions des luttes et des situations difficiles, afin que nous n’oubliions jamais que nous ne sommes rien et que nous restions humbles, cherchant toujours le secours Divin», ajoute l’Évêque.

Source: Universal