Je connais le Centre d’Accueil depuis que je suis petite

Je m’appelle Nicole, je connais le Centre d’Accueil depuis que je suis petite car j’y allais avec ma mère en Côte d’Ivoire.

Mais lorsque ma mère a quitté le pays, je n’y allais plus et je suivais mon père dans une autre dénomination. Du coup, j’y ai grandi et pour moi j’avais oublié Dieu en quelque sorte.

Quelques années après mon père est décédé et à ce moment-là, je me suis sentie perdue car je n’avais plus de repère, j’étais très proche de lui. Du coup je me suis tournée vers les hommes et les sorties pour pouvoir combler ce vide : j’ai commencé à boire vers l’âge de 12 ans et au fil du temps, je suis devenue vicié dans l’alcool, le sexe, la pornographie et la masturbation.

Dans ma vie rien n’allait car je n’avais que des échecs sentimentaux, j’étais toujours humiliée, insultée dans ces relations. À la maison ça n’allait pas non plus, ma mère ne venait plus au Centre d’Accueil et il y avait constamment des disputes. De plus, Je me disputais tout le temps avec ma sœur et j’avais beaucoup de haine à cause du manque de respect qu’elle avait envers ma mère. Chez moi les disputes étaient violentes, car dans la maison il n’y avait pas de paix, ni d’union.

Et un jour une amie de longue date a été invitée au Centre d’Accueil, par une amie de la Fac, du coup elle m’en parlait et me racontait comment elle se sentait différente et par curiosité j’ai décidé de lui demander et c’est à cet instant que j’ai su que c’était le Centre d’Accueil où j’allais étant plus jeune.

Alors elle a insisté et un an après, un dimanche, j’ai décidé de renouer avec Dieu car je sortais d’une rupture sentimentale qui m’avait achevé et je me sentais plus bas que terre. À ce moment-là, soit je tombais en dépression, soit je me donnais à Dieu complètement. La première réunion était comme si c’était à moi que le pasteur parlait et j’ai pris ma décision de rester car je voulais que Dieu me délivre. Alors j’ai commencé à faire les chaines du Vendredi. Du coup j’ai été délivrée, ensuite j’ai persévéré les mercredis pour mon intérieur et Dieu m’a donné la paix. Et lors d’un voyage au Portugal, j’ai eu le désir de servir Dieu, alors j’ai commencé à plus chercher le Saint-Esprit, à plus lire la bible, à évangéliser et à me donner plus. J’ai fait plusieurs propos de Foi pour pouvoir être transformée. Et Dieu voyant ma persévérance m’a donné le Saint-Esprit, j’ai eu cette rencontre avec Dieu et c’était exceptionnel.

Aujourd’hui, j’ai la paix, je suis une personne née de nouveau. Dans ma vie professionnelle, j’ai eu mes diplômes et mes projets avancent, ma famille est restaurée, ma mère est revenue à l’église et elle a également reconstruit sa relation avec Dieu, et ensemble nous continuons à lutter pour que les autres aussi soient là.

Mon Dieu m’a donné l’opportunité de Le servir, et pour moi je ne pouvais pas rêver mieux car vu d’où Il m’a enlevé, c’est le seul cadeau que je puisse Lui donner, ma vie.

Mlle Khouma Nicole

Laissez votre commentaire

Ou remplissez le formulaire ci-dessous .

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée . Les champs obligatoire sont indiqués *