Nouvelle

Ce que le Saint-Esprit engendre à l’intérieur d’une personne

Récemment, Viviane Freitas a parlé de David dans son blog, du fait qu’il avait une foi audacieuse et définie, au point d’être l’unique dans tout Israël à se disposer à affronter Goliath.

Alors que tous les soldats israélites et le roi Saül lui-même fuyaient effrayés, David s’est disposé à affronter et renverser celui qui osait affronter le Dieu vivant.

Jusqu’alors, il était seulement un berger de brebis, déshonoré par son propre père. Il l’était tellement que lorsque le prophète Samuel est allé jusqu’à la maison de Jessé pour oindre l’un de ses fils roi, il a ramené au prophète tous ses fils, excepté David.

Cependant, David, malgré le déshonneur de son père, était toujours un enfant obéissant qui vivait de sa foi et donnait le meilleur de lui dans ce qu’on lui confiait et c’est pourquoi il a attiré l’attention de Dieu.

À la surprise de Jessé et du prophète Samuel lui-même, ce fut lui qui fut choisi par Dieu pour assumer le trône d’Israël.

Le même jour où le prophète Samuel a déversé l’huile sur la tête de David et l’a consacré roi, l’Esprit de Dieu a pris possession de lui.

« Plusieurs personnes pensent que le Saint-Esprit est juste pour parler en langues ou pour évangéliser. Mais Il est beaucoup plus que cela. C’est Lui qui engendre à l’intérieur de la personne une force surnaturelle pour surmonter les problèmes et les obstacles imposés par le mal », souligne Viviane Freitas.

Ce fut cette force que David a démontré avoir lorsqu’il est allé jusqu’au champ de bataille apporter de la nourriture à ses frères et qu’il a entendu les menaces de Goliath envers l’armée d’Israël. 

« David dit aux hommes qui se trouvaient près de lui: Que fera-t-on à celui qui tuera ce Philistin, et qui ôtera l’opprobre de dessus Israël? Qui est donc ce Philistin, cet incirconcis, pour insulter l’armée du Dieu vivant? » (1 Samuel 17:26)

Il s’est montré indigné et insatisfait face à cette menace. Ceci est la réaction de ceux qui sont imprégnés de l’Esprit de Dieu. Cette force que David avait ne venait pas de lui, mais du Saint-Esprit. « Lorsque la personne est imprégnée de cet Esprit, elle est définie comme David ».

Mais, malheureusement, ce que nous voyons ce sont des personnes qui ont le Saint-Esprit, cependant elles se trouvent accommodées, elles stagnent, attendant que Dieu change la situation dans laquelle elles se trouvent, ce qui ne va pas arriver, car l’Esprit est assujetti à notre esprit. Autrement dit, Il n’agit pas lorsque nous sommes accommodés, attendant que les choses arrivent. Le Saint-Esprit est un pouvoir à l’intérieur de nous. Même si nous ressentons de la peur, Il ne nous laisse pas apeurés. Lorsque la personne décide d’exercer la foi qui lui est donnée par Dieu Lui-même, elle va au-delà de ce qui la menace.

Ce philistin qui intimidait le peuple d’Israël était en train de menacer le Dieu vivant et David s’est immédiatement positionné contre cet affront.

Et plusieurs personnes aujourd’hui sont en train de voir l’action du diable devant elles et croisent les bras, attendant que quelque chose arrive.

Il est nécessaire de comprendre que pour que le Saint-Esprit prenne possession d’une personne, elle doit donner des signes qu’Il a de la valeur pour elle. Et cela n’est pas démontré par des paroles de louanges, mais par des attitudes. Lorsqu’elle met de la force dans ce qu’elle fait pour Lui, elle va au-delà du problème et elle vainc. Comme l’a fait David.

Lorsque Saül a vu que David était juste un enfant, il a très vite été le décourager de lutter contre Goliath, vu que ce dernier était déjà un soldat expérimenté. Mais David n’a pas seulement parlé, il a aussi donné des preuves qu’il était capable de le faire par le biais de la foi qu’il avait au Dieu vivant. Lisez dans 1 Samuel 1734-37.

Ceci est l’attitude d’une personne définie dans sa foi. Mais, lorsque la personne vit une foi guidée par les circonstances, elle est peureuse, négative, incrédule.

Peut-être que vous êtes en train de voir le temps passer et votre vie spirituelle demeure la même : tiède, infructueuse. Viviane en explique la raison :

« Rien n’arrive parce que vous n’assumez pas la foi que Dieu vous a donnée. Elle est à l’intérieur de vous, mais vous préférez rester à flirter avec l’incrédulité, la peur, le temps qui est déjà passé. »

Soyez défini comme David. Assumez et défendez votre croyance.

Lorsque le philistin a vu que David était seulement un enfant, il l’a méprisé et l’a menacé, mais David n’a pas été intimidé parce qu’Il savait Qui était avec lui.

« Aujourd’hui l’Éternel te livrera entre mes mains, je t’abattrai et je te couperai la tête ; aujourd’hui je donnerai les cadavres du camp des Philistins aux oiseaux du ciel et aux animaux de la terre. Et toute la terre saura qu’Israël à un Dieu. » (1 Samuel 17:46)

Pour Viviane, les paroles audacieuses de David révélaient la haine qu’il avait contre l’enfer, contre tout affront du diable à Dieu.

Il est encore nécessaire de souligner que David n’est pas sorti pour défendre sa propre famille, ni le peuple d’Israël. Son indignation était contre l’affront de ce philistin contre son Dieu. Il n’est pas sorti pour défendre une cause personnelle, mais le Dieu qui l’avait créé.

Il y avait une certitude si grande à l’intérieur de lui qu’il a même prophétisé ce qui allait arriver.

Cette certitude existe seulement à l’intérieur de ceux qui sont remplis de l’Esprit de Dieu.

Peut-être vous dites : « Je n’ai pas cette certitude ».

Vous n’avez pas encore cette certitude parce que vous n’êtes pas encore défini dans votre foi. Cessez de vous cacher derrière des excuses, des défauts ou des erreurs et regardez vers la promesse de Dieu. Dites à Dieu tout ce qui est à l’intérieur de vous avec sincérité et tout comme cela est arrivé avec David, l’Esprit de Dieu prendra possession de vous.

Réunion des membres

Tous les mercredis, dans chaque Centre d’Accueil Universel, a lieu une réunion exclusivement tournée vers le développement de cette foi définie : la réunion des membres. Si vous vous êtes baptisé dans les eaux récemment ou depuis longtemps, mais n’avez pas donné continuité à votre développement spirituel, si vous vous sentez faible, n’arrivez pas à prier, si vous êtes en train de passer par des luttes et des épreuves, la réunion de mercredi est pour vous. Alors, ne manquez pas. N’attendez pas d’avoir le temps ou la volonté, faites ce qui doit être fait, que vous en sentiez le vouloir ou non. Ne négligez pas votre Salut. Participez ! Consultez ici les adresses.

Source : Universal   

Deixe o seu comentário

Ou preencha o formulário abaixo.

O seu endereço de email não será publicado. Campos obrigatórios marcados com *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

1 comentário

Nguepnang Répondre 10/08/2018 à 10 h 21 min

Bonjour Mme Viviane
Et merci pour ce message extrêmement édifiant par le biais de ce message, je peux vous dire Mme j’ai reçu une direction que je dois tout faire pour mettre le plan en exécution que le Seigneur vous bénisse Mme Viviane.