Plusieurs relations se trouvent mourantes, parfois, sans qu’un des membres du couple s’aperçoive de cela, jusqu’à ce que cela soit trop tard. Que faire lorsque la mort plane sur la relation ?

Jour après jour, les problèmes s’accumulent, la routine s’installe, le désintérêt surgit, il n’y a plus de conversation et lorsqu’il y en a, c’est seulement dispute, plainte, cri… C’est ça le scénario de plusieurs couples qui arrivent chaque semaine à la Thérapie de l’Amour, réunion réalisée les jeudis au Centre d’Accueil, qui reçoit tous ceux qui désirent atteindre une vie sentimentale heureuse et bénie.

Le 1er novembre dernier, à 18 heures, un gala spécial a été réalisé à la Thérapie de l’Amour, au Temple Maior à Lisbonne, avec la présence de l’Évêque Domingos Siquiera et son épouse D.Núbia. À l’occasion, l’évêque a conseillé à tous ceux qui étaient présents d’apprendre à être plus tolérant avec le partenaire et de commencer à être plus exigeant avec soi-même, cessant de rester en train de seulement observer les défauts de l’autre et passer le temps à réclamer, mais de commencer à faire des éloges. Il est nécessaire de cultiver la relation, car tout comme un jardin rempli de fleurs, un mariage aussi, ou n’importe quelle relation a besoin qu’on en prenne soin pour se maintenir vivant et pouvoir continuer à développer, a souligné l’évêque.

Après le témoignage de Paul et Sharom qui ont relaté comment leur mariage était au bord du gouffre, mais qu’à travers la foi intelligente, il a été restauré, tous ceux qui étaient présents ont été invités à briser l’alliance avec la mort qui était présente dans leur vie sentimentale lors de la prochaine réunion de la Thérapie de l’Amour.

Voyez quel est le Centre d’Accueil le plus proche de chez vous, en cliquant ici.

Source : Universal

2018-11-08T11:03:17+00:00
This website uses cookies and third party services. Ok