Message

16ème Jour du Jeûne de Daniel

Vent Fort

Les avantages de la foi arrivent en raison de l’obéissance à la Parole. Mais ce qui reste inaperçu, c’est que l’obéissance en elle-même est une attitude. Non, un sentiment.

La foi est attitude, action, mouvement. Lorsque nous marchons dans la foi, l’Esprit de Dieu nous meut. Alors, il n’y a pas de crainte, de doute, d’anxiété ou de préoccupation. Mais une certitude, une conviction, une détermination et du courage pour agir la direction Divine. Cette chimie de la foi combine avec l’Esprit.
Dieu est esprit.
Dans l’original, le mot esprit est associé au vent, souffle, lumière, feu, etc. Jésus enseigne que celui qui est guidé par le Saint-Esprit est comme le vent.

Moïse a vu le buisson ardent, qui ne s’est pas consumé;

Dans le désert, Israël était guidé par une colonne de feu la nuit et un nuée durant la journée;

Lors de l’inauguration du Temple, la présence de Dieu est descendue sous la forme du feu;

Elie pria et le feu du ciel descendit;

Les disciples étaient réunis au Cénacle, lorsqu’Un Son, comme celui d’un vent impétueux, remplit toute la maison.

Marcher selon l’Esprit, c’est marcher selon la foi ou en mouvement.

Il est inutile d’avoir des connaissances bibliques et de ne pas prendre d’attitude.

Beaucoup pensent que cela est suffisant pour le Salut et se sont accommodés dans la foi. Ils sont actifs dans la désobéissance, mais passifs dans la pratique de la Parole.

Pour ces derniers, le Seigneur envoie le message suivant:

Quoi donc! tu énumères Mes lois, et tu as Mon alliance à la bouche, toi qui hais les avis, et qui jettes Mes paroles derrière toi! (Psaume 50:16-17)

Le possédé par l’Esprit est guidé, comme par un Vent impétueux, il est obéissant. C’est pourquoi, le Saint-Esprit inspire, il pratique et conquit sa terre promise.

Dieu a promis Canaan à Abraham et à ses descendants. Mais, comme pour toutes les promesses Divines, elles ne se produisent pas automatiquement. Vous devez en prendre possession. Entre elles et leur accomplissement, il y a un chemin à parcourir. C’est par l’action de la foi que l’on prend possession des promesses.

Le Salut de l’âme n’est pas différent. Nous avons été sauvés, nous sommes sauvés et nous serons sauvés si nous persévérerons dans la foi. Si nous continuons à vivre de foi en foi, en prenant des attitudes, en suivant la direction de l’Esprit.

Évêque Edir Macedo

Laissez votre commentaire

Ou remplissez le formulaire ci-dessous .

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée . Les champs obligatoire sont indiqués *